Ce jour-là | Zimbabwe – 18 avril 1980 : Bob Marley et Mugabe célèbrent l’indépendance de la dernière colonie européenne d’Afrique | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

Le moment est éminemment historique : la dernière colonie européenne sur le continent s’apprête à rentrer dans le concert des États libres. Des personnalités et des représentants de 100 pays dont 11 chefs d’État ont fait le déplacement. Un parterre d’invités de marque dont le prince Charles du Royaume-Uni, lord Hoames, le dernier gouverneur du pays, Kurt Waldheim, le secrétaire général de l’ONU, Edem Kodjo, celui de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), le président zambien Kenneth Kaunda ou le Premier ministre indien Indira Gandhi.Le stade est comble. Plus de 35 000 personnes enthousiastes assistent à la cérémonie. Des milliers d’autres sont bloquées à l’extérieur, voire dispersées par des gaz lacrymogènes, l’enceinte ne pouvant pas accueillir tout ce monde qui veut, à tout prix, assister à la mort du dernier morceau d’empire britannique sur le continent.À minuit, dans un silence absolu, l’Union Jack descend du grand mât installé au milieu du stade et laisse place au drapeau quadricolore du jeune État. La Rhodésie devient le Zimbabwe. Pour de vrai, cette fois-ci. Car à deux reprises, l’indépendance proclamée n’avait pu obtenir, jusqu’ici, une quelconque reconnaissance internationale.

 

via Ce jour-là | Zimbabwe – 18 avril 1980 : Bob Marley et Mugabe célèbrent l’indépendance de la dernière colonie européenne d’Afrique | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique.

%d bloggers like this: